Art nouveau (1895 -1910)

L’Art nouveau, période très limitée dans le temps, a profondément marqué l’histoire du bijou. En France, le mouvement se nomme successivement style Guimard, genre anglais, Modern Style et enfin Art Nouveau. L’Art nouveau est le résultat d’un mouvement collectif en réaction contre le classicisme de l’époque.

Le 26 décembre 1895, Samuel Bing, marchand d’objets d’art orientaux, ouvre sa galerie « L’Art Nouveau » qui allait donner son nom à l’art décoratif moderne. L’ouverture de sa galerie fut accueillie avec intérêt mais également hostilité.

Cette même année, le Salon des Artistes Français admet pour la première fois les objets d’art dont ceux de René Lalique.

L’Exposition universelle de 1900 à Paris permet d’admirer les créations d’une nouvelle génération de joailliers. Sans renier les apports des époques précédentes, ils vont développer une nouvelle interprétation des thèmes anciens et utiliser de nouvelles matières.