Un joyau impérial au Louvre

Dossiers,Gemmologie : pierres et perles - Publié par Geoffray Riondet le dimanche 02 août

Un joyau impérial au Louvre

En 1849, Charles Louis Napoléon Bonaparte alors président de la République rencontre Eugénie-Marie de Montijo de Guzman, comtesse de Teba. Le mariage religieux a lieu le 30 janvier 1853. A cette occasion, Napoléon III commande une nouvelle parure de perles et de diamants, à partir de la parure exécutée par François-Régnault Nitot pour l’impératrice Marie-Louise et transformée pour la duchesse d’Angoulême sous la Restauration avec les perles et diamants de la Couronne. Il partage la commande entre Alexandre-Gabriel Lemonnier, joaillier de la Couronne et François Kramer, joaillier attitré de l’impératrice.

Alexandre-Gabriel Lemonnier réalise notamment pour l’impératrice un diadème composé de 212 perles et 1998 diamants. Les gemmes proviennent d’une parure créée par Nitot pour l’impératrice Marie-Louise de 1810 à 1812 et modifiée en 1819. Dans son portrait officiel peint par Winterhalter, l’impératrice Eugénie porte ce diadème. Lors de la vente des diamants de la Couronne en 1887, le diadème fut adjugé au joaillier Jacoby. Il a été acquis en 1890 par Albert de Tour-et-Taxis, à l’occasion de son mariage. Il fut racheté par les Amis du Louvre en 1992.

De son côté, François Kramer fournit quatre broches de même dessin mais de taille décroissante. En 1887, ces quatre broches sont vendues. La broche acquise par le musée du Louvre est la deuxième, adjugée à Bapst et fils. La broche d’épaule rejoint aujourd’hui la salle 74 près des appartements Napoléon III, aile Richelieu.

Depuis la vente de 1887, le musée du Louvre a reconstitué une partie de la collection des joyaux de la couronne de France comme la paire de bracelets de la duchesse d’Angoulême en 1973, le Sancy acquis avec l’aide de la Banque de France en 1976 ou encore la parure de saphirs et diamants de la reine Marie-Amélie achetée au comte de Paris en 1985.

Geoffray Riondet (antiquaire & expert en bijoux anciens à Lyon)

Éléments associés

Les bagues des années 1940 - Dossiers,Styles & Époques

Les bagues des années 1940

CONTEXTE Dans l’histoire du bijou, les bagues anciennes des années 1940 tiennent une place à part. En 1937, l’Exposition Internationale des Arts Techniques dans la Vie Moderne préfigure un nouveau style qui va…

Lire la suite

A découvrir dans la Revue de gemmologie AFG l’article « Le talisman de Charlemagne : nouvelles découvertes historiques et gemmologiques » - Dossiers,Gemmologie : pierres et perles

A découvrir dans la Revue de gemmologie AFG l’article « Le talisman de Charlemagne : nouvelles découvertes historiques et gemmologiques »

Le reliquaire dit « talisman de Charlemagne » a traversé les siècles. Son destin romanesque est associé à de nombreux personnages historiques à l’instar de Charlemagne, Napoléon Ier, l’impératrice Joséphine, Hortense de Beauharnais ou encore…

Lire la suite